déçu par le flowform

Toutes vos questions ou suggestions à propos des cerf-volants.

déçu par le flowform

Messagede wilfried le Jeu 10 Août 2006, 7:32

Bonjour

J'ai un flowform 2.0 de HQ depuis quelques temps pour la photo aerienne. je suis un peu déçu car il e monte pas à plus de 40° et dès qu'il y a une molle, il a tendance à s'ecrouler. j'ai l'inpression qu'il est réglé trop cabreur , mais comment modifier l'incidence sur ce modèle?
Peut être aussi que je l'utilise dans pas assez de vent. selon vous avec quelle vitesse je devrais l'utiliser?
wilfried
Presque 10 messages postés
 
Messages: 6
Inscription: Mar 20 Juin 2006, 12:39

Messagede cyclone le Jeu 10 Août 2006, 13:22

salut
apparemment tu n'es pas le seul ,a avoir remarque ça.
d'autre kapiste l'ont essayé, et voila leurs verdicts.
http://members.aol.com/hprinzler1/hq_ff2.htm
http://www.bults.net/kapnet/?p=21
Avatar de l’utilisateur
cyclone
Plus de 100 messages
 
Messages: 286
Inscription: Mar 24 Mai 2005, 4:15
Localisation: guadeloupe

Messagede cyclone le Jeu 10 Août 2006, 19:19

tu peux lire ou relire ce topic
http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=255
le post de becotus est fort interessant.
peut être la solution pour gagner quelques ° sur l'angle de ta ligne.
stephane
Avatar de l’utilisateur
cyclone
Plus de 100 messages
 
Messages: 286
Inscription: Mar 24 Mai 2005, 4:15
Localisation: guadeloupe

Messagede becotus le Sam 12 Août 2006, 0:06

J'ai déjà observé des HQ Fflowforms dans des festivals, sans y prêter une attention particulière. Ce sont des copies presque exactes des Flowforms de Harald Prinzler qui a tant étudié et mis au point cette sorte de cerfs-volants.
Apparemment, le HQ FF 2.0 a des performances inférieures à celles des FF de H. Prinzler.
Ces flowforms sont assez différents des Sutton flowforms. La partie arrière est très échancrée, formant un large V dont la pointe part presqu'au milieu de la voilure alors que cette échancrure est moitié plus petite en largeur et en profondeur sur les Sutton. D'autre part les quilles sont moins grandes que sur les Sutton. Cette grande échancrure et ces quilles plus petites réduisent l'action de la pression du vent sur la partie arrière quand le vent forcit, et qui est la cause du basculement des Sutton dès 8m/s s'ils ne sont pas équipés de queue efficace.
Selon H. Prinzler, sur le HQ, le spi est plus épais. Mais d'après le poids que j'ai pu trouvé, sa charge alaire est très proche du S.FF30 et donc cela n'explique pas le faible angle de ligne. De plus, ce ne serait perceptible qu'avec un vent faible. Mais il est possible que H. Prinzler construise les siens avec du spi beaucoup plus léger, et compense ainsi partiellement un inconvénient du design.
Harald dit aussi que la courbure supérieure est différente, et moins propice à l'effet de succion sur la face supérieure du cerf-volant. Cependant, pour que cet effet soit sensible et efficace, il faut un angle d'incidence faible, inférieur à 12° et une vitesse d'écoulement de l'air élevée. Sur les cerfs-volants, il n'y a normalement ni l'un, ni l'autre. Je ne partage donc pas son hypothèse.
Ce qui fait un angle de fil important est une grande force ascencionnelle, et une faible trainée. Pour la trainée, les Flowforms sont mal placés, avec une surface frontale des cellules très large. Pour la force ascensionnelle, elle est sans doute un peu plus faible avec le HQ FF 2.0 qu'avec le S.FF30 car leur surfaces portantes sont respectivement 2,1 et 2,5 m², soit 16% de moins pour le HQ. Les surfaces frontales sont assez proches. Ceci peut expliquer l'angle de ligne plus faible par rapport au Sutton (normalement 45° à 50°).
Comme Harald Prinzler compare le HQ par rapport aux siens, il doit y avoir encore autre chose. Il serait intéressant de vérifier l'angle d'incidence du HQ (angle entre l'horizontale et la surface inférieure). La plupart des cerfs-volants ont un angle incident entre 20° et 30° en vol normal avec un vent suffisant. Quelques cerfs-volants sont réglés pour un angle entre 15° et 20° pour produire moins de traction, et dans le cas des cerfs-volants plats, avoir un angle de fil un peu plus fort; mais ces cerfs-volants ont une trainée très faible. Les Sutton ont un angle incident voisin de 30°, ce qui produit une portance forte. Je connais bien les grands flowforms de Michel Gressier qui sont dérivés de ceux de Harald Prinzler, et leur angle incident est plus faible, 12° à 15° avec un angle de fil de 40° à 45°.
Si c'était le cas, le bridage pourrait être modifié pour augmenter un peu l'angle incident, donc la portance, donc améliorer le rapport trainée/force ascensionnelle dont dépent directement l'angle de fil.
A défaut de pouvoir ausculter et tester ce HQ FF 2.0, c'est tout ce que je peux en dire d'après les renseignements et les observations recueillies.
becotus
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2097
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:06
Localisation: presqu'île du Cotentin, Normandie

Messagede becotus le Mar 15 Août 2006, 22:57

J'ai écrit " les surfaces frontales sont assez proches" ce qui se comprend par la comparaison entre les HQ et le Sutton. La surface portante étant plus faible pour le HQ, il lui faudrait une surface d'entrée des cellules plus faible. Avec une surface frontale plus faible, la trainée se trouve diminuée, et l'angle de fil augmente. C'est ce qui a été fait: voir une nouvelle page sur le site de Harald Prinzler:
http://members.aol.com/hprinzler1/06042801.htm
becotus
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2097
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:06
Localisation: presqu'île du Cotentin, Normandie

Messagede wilfried le Mer 16 Août 2006, 9:15

bon, au vu de ces temoignages je crois que je vais me trouver un autre cerf-volant...
wilfried
Presque 10 messages postés
 
Messages: 6
Inscription: Mar 20 Juin 2006, 12:39


Retourner vers Vos cerfs-volants

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité