de l'importance de la charge alaire du CV

Toutes vos questions ou suggestions à propos des cerf-volants.

de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede vendesir le Mer 03 Juillet 2013, 9:38

La charge alaire d'un CV( poids du CV divisé par sa surface) parait être primordial pour connaitre la capacité à un CV de porter une nacelle de poids X en fonction d'un vent Y.
Mais comment interpréter cette charge alaire ? Par un simple exemple, des chiffres au hasard : 1kg 2 : 4 m2= 0,3 . Que veut dire ce résultat de 0,3 ? (je n'ai pas sous les yeux des vrais chiffres pour un vrai CV)
Existe t-il un tableau comparatif lisible que je n'ai pas trouvé sur ce site ? et donnant des résultats précis sur la capacité à un CV à voler dans un vent faible ?
J'espère que je me suis fait bien comprendre.
Merci de donner des explications faciles à comprendre.
Bernard
Avatar de l’utilisateur
vendesir
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1173
Inscription: Dim 24 Juillet 2011, 10:33
Localisation: bordeaux/Rosas(costa brava)

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede a906 le Mer 03 Juillet 2013, 10:40

Salut,
si tu tapes "alaire" dans le moteur de recherche, il y a plein de choses intéressantes

Jessica 12 = 0,09 Kg/m²
Triton = 0,12 Kg/m²
Jessica 13 = 0,13 Kg/m²
Rokkaku 1,98 (Type Premier, Focus) = 0,13 Kg/m²
Fled MKIII = 0,14 Kg/m²
Delta 7ft (Type Premier) = 0,21 Kg/m²
Delta Kiwi = 0,26 Kg/m²
Avatar de l’utilisateur
a906
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1587
Inscription: Lun 25 Août 2008, 20:06
Localisation: Urville - Calvados

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede Wirth le Mer 03 Juillet 2013, 11:52

Déjà , pour connaître la charge alaire d'un cerf-volant , il faudrait avoir la technique pour le peser . :?
Je viens de tenter une recherche pour :peser un cerf-volant , et voici la réponse que j'obtiens :
Aucun résultat trouvé pour le mot cerf-volant . :shock: :lol:
Sérieusement , comment procéder pour peser un cerf-volant , delta , rokkaku , autre ?
Michel
Avatar de l’utilisateur
Wirth
Plus de 1000 messages
 
Messages: 3133
Inscription: Dim 24 Janvier 2010, 8:20
Localisation: Ussel Corrèze Limousin

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede vendesir le Mer 03 Juillet 2013, 12:33

soit on peut avoir la réponse par le vendeur, ou alors on le pèse sur une petite balance de cuisine, non?
Quant à taper "alaire" sur le moteur de recherche, je l'ai fait et je n'ai rien eu de valable (seulement 1 réponse sans intérêt), mais je vais recommencer car je crois que j'avais écrit "allaire" avec 2 L. Ben oui: 2 ailes :lol:

Enfin pour les résultats donnés par notre ami A906: que veut dire par exemple pour un kiwi : 0,26 kg/m2 ? c'est le poids pour quoi ? et dans quelles conditions de vent ? minimum, maximum ?
Avatar de l’utilisateur
vendesir
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1173
Inscription: Dim 24 Juillet 2011, 10:33
Localisation: bordeaux/Rosas(costa brava)

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede michelenovo le Mer 03 Juillet 2013, 12:50

pour le peser pas besoin de le monter, au contraire, c'est plus commode quand il est replié. Sinon on fait comme pour peser un animal ou un enfant: on se pèse d'abord, ensuite avec le CV dans les bras, et on fait la soustraction... avec un pèse personne assez sensible ça devrait le faire...
Avatar de l’utilisateur
michelenovo
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1353
Inscription: Dim 07 Août 2011, 12:11
Localisation: Novossibirsk (Russie)

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede mattpano le Mer 03 Juillet 2013, 13:13

Ou une balance de cuisine :)
Pour ma part, partant en trek, j'ai tout pesé :
- ligne 250m (que le fil) : 650g
- delta 3m x 1,50m (complet) : 780g
- tiges rokkaku (+ 2 rechanges) : 370g
- toile rokkaku 2m x 1,60m : 270g
Matthieu SELME
- Mes panoramas à 360° : www.361.fr
- Mes panoramas aériens à 360° : 360° aériens
Avatar de l’utilisateur
mattpano
Plus de 400 messages
 
Messages: 601
Inscription: Lun 19 Mars 2012, 17:36
Localisation: Derrière son écran !

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede Wirth le Mer 03 Juillet 2013, 14:30

Mon pèse-personne n'est pas assez précis ( par 100grs ) . J'ai donc utilisé une petite balance genre pèse-lettre , et essayé de peser mon delta 2m² ( exactement 1,96 m² , car 1,40 x 1,40m , en ne comptant pas la quille évidemment ! , et sachant que l'armature est en carbone 6mm) . J'obtiens 335grs , et donc une charge alaire de 0,17 kg/m² . C'est peut-être une bonne information , mais effectivement ça ne me renseigne pas sur la vitesse de vent nécessaire pour soulever '' facilement '' les 330grs de ma nacelle roitelet . Et je ne serais pas surpris qu'un delta de taille et charge alaire identiques mais au dessin différent pourrait avoir une force de traction supérieure . Il semblerait logique que 2 cerfs-volants identiques mais dont l'un a une structure moins lourde , ce dernier devrait avoir besoin de moins de vent pour voler . Jusqu'à ce qu'on nous démontre que ce n'est pas une règle absolue . La question étant :de l'importance de la charge alaire du Cv , personnellement je doute que quelqu'un se soit risqué à donner des valeurs de vent et de traction certaines en fonction de cette donnée . :?
Michel
Avatar de l’utilisateur
Wirth
Plus de 1000 messages
 
Messages: 3133
Inscription: Dim 24 Janvier 2010, 8:20
Localisation: Ussel Corrèze Limousin

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede vendesir le Mer 03 Juillet 2013, 15:42

notre ami BECOTUS peut être ? car il a déjà parlé un peu de ce sujet.
Et au sujet du poids, qui peut me dire le poids du delta 4 m carbone de e-kite ?
Avatar de l’utilisateur
vendesir
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1173
Inscription: Dim 24 Juillet 2011, 10:33
Localisation: bordeaux/Rosas(costa brava)

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede Emmanuel le Mer 03 Juillet 2013, 19:18

C'est facile :wink: , moins il y a de vent, plus le rapport poids/surface doit léger (petit chiffre).
Les cerfs-volants anciens avaient des densités aujourd'hui hallucinante, mais les matériaux de l'époque n'étaient pas les nôtres (spi et carbone). Résultat, nous pouvons aujourd'hui dans des pétoles inenvisageables à l'époque.
Mais la densité est une chose, la force de traction en est une autre. Pour nous, dans la pétole, c'est pas le tout de voler, mais il faut pouvoir tracter la nacelle ;o)))
Emmanuel, Administrateur des forums francophones de la photographie aérienne par cerf-volant : http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/ - Et "toujours..." mon projet "au long cours..."
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 8181
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77

Re: de l'importance de la charge alaire du CV

Messagede becotus le Mar 16 Juillet 2013, 23:11

Désolé de ne pas avoir donner suite plus tôt: activité professionnelle , KAPiFrance125, activités diverses... Un vrai problème de charge.

La charge alaire, en réalité traduit directement le vent minimum nécessaire à un cerf-volant pour se maintenir dans les airs. Elle indique aussi la robustesse d'un cerf-volant à affronter des vents plus forts.
C'est un point qui a été décrit dans une série d'article du Lucane (la revue du CVCF) appelés Leçons de choses et qui paraissent irrégulièrement (les articles, pas Le Lucane).
Voici, avec le consentement de l'auteur, le paragraphe sur la charge alaire, image comprise, du premier article de cette série dans Le Lucane n° 115 de mars 2006.

La charge alaire
C'est le rapport entre le poids et la surface portante, soit d = W/S et elle se calcule en daN/m² ou kgf/m² . A noter que fin 19ème et début 20ème siècle les pionniers l'appelaient "densité" et la calculaient en Kg/m² toujours avec la fameuse confusion entre la masse et le poids! Un cerf-volant monofil de charge alaire 0,2 est léger et vole par vents faibles, disons force 3; de 0,3 vole par vents moyen, force 4; et de 0.4 vole par vents forts, force 5 et 6. Début 20ème siècle, la charge alaire des cerfs-volants était généralement de 0,5 à 0,6 Il y a donc eu un allègement considérable des armatures et des tissus pour une solidité équivalente.
Image

La charge alaire ne renseigne pas sur la capacité aérodynamique du cerf-volant à produire de la charge portante. Un Rokkaku, à surface égale aura un meilleur rendement aérodynamique qu'un delta.

Dans la rubrique cerfs-volants de mon site, http://becot.info/tako/francais/&tako_1.htm la charge alaire est donnée pour chaque cerf-volant décrit et en même temps il y a les indications de la capacité à voler sur une échelle de vent en Beaufort. Ainsi la corrélation entre la charge alaire et le vent est évidente.
Le Delta SV4 y est décrit et son poids est de 670g pour une surface de 4,3 m² soit une charge alaire de 0.15
En plus, les forces de traction y sont indiquées: 0,5 kg pour un vent mini de 2,3 m/s et 6 kg pour un vent de 10 m/s.

Pour connaître le poids, une balance digitale de 0 à 2kg fait bien l'affaire pour connaître le poids. Pour la surface, seules les surfaces horizontales comptent, en supposant le cerf-volant horizontal.
becotus
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2097
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:06
Localisation: presqu'île du Cotentin, Normandie


Retourner vers Vos cerfs-volants

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron