Dopero borracho

Toutes vos questions ou suggestions à propos des cerf-volants.

Dopero borracho

Messagede Henry Prat le Sam 17 Décembre 2005, 9:29

Bonjour,
Je viens de terminer un Dopero 3.0, tiré d'un Lucane.
J'ai pu le faire voler et en suis assez satisfait mais, il a tendance a virer facilement à la moindre baisse d'intensité du vent.

J'aurais besoin de conseil, s'il vous plaît.

Est-ce que, comme le Rokakku, en lui donnant plus de dièdre à l'arrière j'obtiendrai une meilleure stabilité ?
Toujours comme le Rokakku, si j'allonge les brides, est-ce que j'aurai aussi plus de stabilité ?

Le réservant pour "petit temps", je lui ai mis du carb. 6 en transversales et du carb. 8 en longerons. J'ai aussi préparé une transversale (sup) de 8 pour si le vent venait à se renforcer. Concidérant que la transversale du bas est moins sujette aux contraintes...

Ai-je bon ?

Bye. Henry
Avatar de l’utilisateur
Henry Prat
Plus de 50 messages
 
Messages: 54
Inscription: Mer 23 Novembre 2005, 18:44
Localisation: Brinon-Sur-Beuvron (58420)

Messagede Micks le Sam 17 Décembre 2005, 15:28

Salut Henri,

il faut savoir que pour toutles cerfs-volants, plus on met de brides (en longueur), plus il est stable.

Pour ce qui concerne le dièdre, il faut essayé avec des noeuds coulants... je pense que ça va le stabiliser un peu, mais il risque de perdre en portance.

Tiens nous au courant de tes essais !
Avatar de l’utilisateur
Micks
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1179
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:08
Localisation: Vannes

Ajuster un Dopéro

Messagede becotus le Dim 18 Décembre 2005, 1:06

Salut Henry,

C'est toujours une excellente chose que d'avoir une vergue arrière plus flexible que celle de l'avant. Modifie tes bridage jusqu'à trouver celui qui te convient pour la gamme de vent envisagée. S'il monte avec un angle de fil très important, et ensuite se met à divaguer, c'est qu'il manque d'incidence; il faut alors allonger la bride avant.
becotus
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2097
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:06
Localisation: presqu'île du Cotentin, Normandie

vulgarus lucanus bagatelus

Messagede Henry Prat le Dim 08 Janvier 2006, 13:45

Bonjour et merci de vos conseils les gars.
Je fais effectivement des essais et plus ça va... plus ça va. J'ai affiné mon bridage et le Dopero répond de mieux en mieux. Un facteur important que j'ai pu encore vérifier hier, c'est que le vent à Bagatelle est on ne peut plus déroutant. Difficile d'y faire ses réglages.
Mais, qu'à cela ne tienne, avec l'aide de mes amis (vulgarus lucanus bagatelus) nous y sommes arrivés ! Nous avons pu faire quelques photos de l'esplanade vue d'en haut ! Le Dopero s'est très bien comporté, il fallait l'envoyer à au moins 80 m pour qu'il trouve son vent sans turbulences... et soutienne sans problème la petite nacelle de notre ami Philippe Gallot.
A suivre…
Henry Prat
Avatar de l’utilisateur
Henry Prat
Plus de 50 messages
 
Messages: 54
Inscription: Mer 23 Novembre 2005, 18:44
Localisation: Brinon-Sur-Beuvron (58420)

Messagede Emmanuel le Dim 08 Janvier 2006, 14:12

Bonjour Henry, et bonne année,
Bagatelle n'a pas l'air d'être un spot très facile ...
Bravo d'avoir réussi à faire quelques images (on les attends !)
Avec Philippe, tu étais en bonne compagnie. Et avec lui, bonne ambiance assurée ! Les participants de Kapifrance ont apprécié sa bonne humeur et son humour (et en plus, il s'y connait en CV !). Une question à lui poser "y avait-il des anguilles dans le ciel de Bagatelle ?)
S'il ne lit pas ce forum, transmet lui la question et mes amitiés.
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 8181
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77

Messagede becotus le Sam 21 Avril 2007, 23:37

Ce sujet est à relier avec le "Dopero récalcitrant".
En juillet dernier, je me suis lancé dans la construction d'un Dopére, afin de l'étudier de plus près après l'avoir maintes et maintes fois observé. A meudon, les cerf-volistes qui l'ont mis en l'air se sont fait quelques frayeurs. Il est vrai que le vent n'était pas facile, avec une aérologie très particulière.
J'entendais toujours parler des qualités du Dopéro, jamais de ses problèmes. Ces dernières semaines, sur le forum américain de Chris Benton, il a été beaucoup questions des limites de vent du Dopero. Efficace par vent léger, il supporte mal les turbulences. Plusieurs cerf-volistes ont rapporté avoir essuyé des piqués imprévisibles et incontrolables.

Le Dopero est un cerf-volant "feuille" c'est à dire qu'il n'a pas d'épaisseur, c'est une feuille, identique à une surface à laquelle on a donné une forme.
Le Dopero n'a que très peu de trainée. Il peut monter haut, et comme il n'a par ailleurs aucune quille, ou dérive, il part ensuite en glissade sur le côté, pour basculer en bord de fenêtre, et partir dans un piqué irréprochable. Le Rokkaku a ses ailes qui se creusent, et forment des poches qui le stabilisent quand le vent forcit.
Pour pallier à ce manque de trainée, et à l'absence de dérive, j'ai
construit mon Dopéro avec deux dérives qui lui donnent de la trainée, et le guident constament et le maintiennent dans le lit du vent. Voir sur mon site les détails et le plan.
Je n'ai pas terminé mes investigations, mais je peux vous assurer que ça fonctionne.
becotus
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2097
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:06
Localisation: presqu'île du Cotentin, Normandie

Messagede Emmanuel le Dim 22 Avril 2007, 8:47

J'ai l'impression, après avoir observé quelques dopéro durant divers festivals que bien souvent, ils sont "montés" très gros et qu'il n'ont donc que peu de possibilité de déformation lorsque le vent forcit.

Le mien, qui n'est pas un "vrai" dopéro a le bout des ailes (les tiers externes) montés avec seulement du carbonne de 6mm, et la vergue inférieure est en 3 parties dont la centrale ne fait qu'une quarantaine de cm. Je voulais un dopéro pour vents très faibles, je l'ai.

Résultat, au lieu de résister au vent, il s'y adapte car lorsque ça commence à forçir là haut, le CV se déforme et je n'ai pas observé qu'il m'ai fait de grosses frayeurs telles que Christian les décrit.

Mon Dopéro n'a même pas les quilles trapézoidales "normales" mais de simples dérives, par contre, la partie supérieure de la voile supérieure est surement plus importante que sur un dopéro "orthodoxe". Cela doit offrir plus de surface au vent, ce qui limite l'angle de ligne en donnant un peu de "trainée" (je ne sais pas si on peut parler de trainée induite par un élément à l'avant du CV...).
Toutefois, l'angle de ligne est vraiment vertical, entre 75 et 85 degrés.
Cela dit, les quilles de Christian semble vraiment intéressantes et je dois changer mes longerons de carbone 6mm qui s'arquent pour un plus gros diamètre.
Emmanuel, Administrateur des forums francophones de la photographie aérienne par cerf-volant : http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/ - Et "toujours..." mon projet "au long cours..."
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 8181
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77


Retourner vers Vos cerfs-volants

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités