Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede PanoKap le Mar 07 Février 2017, 10:23

Hello une rencontre improbable....

Impressionnant

https://www.youtube.com/watch?v=vu-6wWvUyIw

Ça se passe vers 4'22
Avatar de l’utilisateur
PanoKap
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2469
Inscription: Lun 11 Octobre 2010, 14:20
Localisation: Le vesinet

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Alankap le Mar 07 Février 2017, 20:05

Délire.....

Je ne sais pas comment ils synchronisent la monté du ballon avec les couloirs aériens des avions

C'est surement prévu ? ? ?

Et pour la descente pareil...

d'autant que des ballons de ce type il en part beaucoup..

Un bon sujet d’investigation :!:
Avatar de l’utilisateur
Alankap
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2386
Inscription: Mar 06 Novembre 2007, 14:33
Localisation: Derrière toi

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Emmanuel le Mar 07 Février 2017, 20:22

C'est inouï la chance que ces mômes ont de réaliser de telles expériences, y compris avec le CNES !!!.
C'est marrant car le ballon ne monte pas très vite et je pensais qu'il allait péter bien avant 30000 mètres. Mais bon, quand il ne reste plus que 0,2 Bars de pression "atmosphérique", c'est sur qu'il avait dû avoir pris un sacré volume...
J'adore le ralenti de l'explosion, c'est magnifique :D

Le panoramique sur le passage de l'avion semble tellement bien réalisé et synchro que je me demande si cette séquence n'est pas un "fake" (un canular).

Super trouvaille Nico.
Emmanuel, Administrateur des forums francophones de la photographie aérienne par cerf-volant : http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/ - Et "toujours..." mon projet "au long cours..."
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 7791
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Wirth le Mar 07 Février 2017, 20:30

Très très sympa cette vidéo , Merci pour le partage, Nicolas :D .
On part bien sûr de l'hypothèse que tous les aéroports " proches " de la zone de lancement, et partant les avions susceptibles de faire cette " rencontre " avaient été prévenus . La faible distance à laquelle est passé le jet suisse, n'en reste pas moins incroyable :shock: . On suppose que le pilote avait le reflecteur du ballon sur son radar ?.
Bravo en tout cas à ces jeunes d'avoir mené à bien cette " mission " de A à Z, avec l'aide entre autres du CNES ( fournisseur d'un émetteur VHF ) .
Très intéressant de voir la chute de la température en fonction de la hauteur atteinte ,( et en même temps la baisse de la pression atmosphérique ), avec un étonnant " réchauffement " à partir de 15000m !!! . Bravo à tous les intervenants , tout a très bien fonctionné , du matériel le plus simple au plus sophistiqué.
Lors de la phase retour , lorsque le Vaisseau Spatial s'est approché de la Terre , je n'ai pas pu m'empêcher de crier : Pas dans les arbres, Non! :mrgreen:
Encore Bravo à ces jeunes qui garderont évidemment un super souvenir de cette " mission " et de cette " rencontre du 3ème type " .
Est-ce que je l'ai dit? , ça m'a bien plu :wink:
Michel
Avatar de l’utilisateur
Wirth
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2818
Inscription: Dim 24 Janvier 2010, 8:20
Localisation: Ussel Corrèze Limousin

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Papytechno le Mar 07 Février 2017, 23:36

Absolument génial, extraordinaire ! Qu'est-ce que j'aurais aimer faire ce genre d'expérience quand j'étais môme !!! J'ai dû me contenter de fabriquer des postes à galène, puis plus tard des postes à transistors, mais y'avait que le son qui pouvait monter ! :lol:

André.
Avatar de l’utilisateur
Papytechno
Plus de 100 messages
 
Messages: 282
Inscription: Ven 04 Octobre 2013, 16:42
Localisation: Saint-Malo

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede a906 le Mer 08 Février 2017, 9:47

Wirth a écrit:Très intéressant de voir la chute de la température en fonction de la hauteur atteinte ,( et en même temps la baisse de la pression atmosphérique ), avec un étonnant " réchauffement " à partir de 15000m !!! .


La température diminue de 6,5°C tous les 1km dans la troposphère et augmente de 1 à 3°C par km dans la stratosphère, à cause de l'absorption des rayons ultraviolets du soleil
Avatar de l’utilisateur
a906
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1561
Inscription: Lun 25 Août 2008, 20:06
Localisation: Urville - Calvados

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Hygrekaile le Mer 08 Février 2017, 10:01

C'est un super projet pour motiver et regrouper des élèves. Ils garderont surement à l'esprit la faisabilité de cette expérience pour développer leurs futurs activités.

Emmanuel a écrit:Le panoramique sur le passage de l'avion semble tellement bien réalisé et synchro que je me demande si cette séquence n'est pas un "fake" (un canular)
Effectivement, la caméra qui semble fixe devient tout à coup panoramique pour suivre l'avion et l'atmosphère devient pure alors qu'elle est voilée avant et après.

Wirth a écrit:Lors de la phase retour , lorsque le Vaisseau Spatial s'est approché de la Terre , je n'ai pas pu m'empêcher de crier : Pas dans les arbres, Non! :mrgreen: l
Les dernières secondes avant l'atterrissage sont insoutenables :mrgreen: Ce vol à très haute altitude ne doit quand même pas se terminer pendouillant lamentablement dans un arbre.
Avatar de l’utilisateur
Hygrekaile
Plus de 400 messages
 
Messages: 980
Inscription: Jeu 02 Août 2007, 17:34
Localisation: Eure + Seine et Marne

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Wirth le Mer 08 Février 2017, 18:38

En regardant une nouvelle fois cette vidéo et le générique de fin, il devient évident que le passage de l'avion a sans doute été rajouté, peut-être pour matérialiser l'altitude limite (moyenne) ) à laquelle volent les avions de ligne. Bravo à ceux qui ont flairé le canular :wink: .
Merci pour ton explication sur les variations de température, François ,je comprends mieux pourquoi je me caillais en sautant en parachute depuis 3500m , au mois d'Août 1996 , à Soulac-sur-mer .
Non , je ne tremblais pas de peur , Non :mrgreen:
2 questions techniques me viennent :
1) jusqu'à quelle hauteur maximale théorique le ballon aurait-il pu monter ?
2) qu'est-ce qui l'a fait éclater ? pression extérieur très faible ou pression à l'intérieur du ballon trop forte .
Il m'a semblé qu'au moment du décollage l'enveloppe était un peu flasque, et beaucoup plus tendue au fur et à mesure du vol.
Question subsidiaire : est-ce que quelqu'un d'autre que moi a reconnu la colline de Sion ( si chère à notre ami bd38 ), au tout début de la vidéo?
A 1'52 dans un petit cadre .
Michel
Avatar de l’utilisateur
Wirth
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2818
Inscription: Dim 24 Janvier 2010, 8:20
Localisation: Ussel Corrèze Limousin

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Jeff06 le Mer 08 Février 2017, 20:40

Wirth a écrit:[...]
2 questions techniques me viennent :
1) jusqu'à quelle hauteur maximale théorique le ballon aurait-il pu monter ?
2) qu'est-ce qui l'a fait éclater ? pression extérieur très faible ou pression à l'intérieur du ballon trop forte .
Il m'a semblé qu'au moment du décollage l'enveloppe était un peu flasque, et beaucoup plus tendue au fur et à mesure du vol.
[...]
Michel


Pour la question 1, je ne sais pas.
Pour la 2, par contre, c'est à la fois la pression intérieure trop forte, et la pression extérieure trop faible, ou plus exactement la différence de pression trop importante entre l'intérieur et l'extérieur.
C'est la raison pour laquelle l'enveloppe est flasque au décollage : il est nécessaire de surdimensionner l'enveloppe afin de permettre la dilatation de l'hélium au fur et à mesure de la diminution de la pression atmosphérique lors de la montée, sous peine de voir le ballon éclater à trop faible altitude.
Jeff06
Plus de 100 messages
 
Messages: 107
Inscription: Mar 19 Avril 2011, 21:21
Localisation: PACA

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede a906 le Mer 08 Février 2017, 21:13

Les ballons sondes météo du type que l'on voit sur la video éclatent aux alentours de 30/35km. Il est possible de monter plus haut avec des ballons stratosphériques ouvert, qui sont munis d'une ouverture qui relâche de l'hélium quand la pression est trop forte dans le ballon. Ils peuvent monter jusqu'à 50km.
Avatar de l’utilisateur
a906
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1561
Inscription: Lun 25 Août 2008, 20:06
Localisation: Urville - Calvados

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Wirth le Mer 08 Février 2017, 21:39

Merci François pour cette réponse très complète que je viens de découvrir au moment de poster ma réponse à Jeff06 . J'entrevoyais une raison comme celle que tu donnes ( bien que je n'aurais pas cru que l'on puisse monter jusqu'à 50kms :shock: ) comme on peut le lire :
Merci Jeff06 pour cette 1ère réponse, qui est très logique finalement . Je viens de chercher des infos sur " l'épaisseur de l'atmosphère " ,et il semble que le ballon avait atteint une hauteur sous laquelle se trouve déjà 99% de la masse de l'atmosphère . Entre 30 et 40 kms , ne se trouvant que 0,9% de plus, donc très peu de molécules et pratiquement plus de pression (?) . Pour gagner quelques kms (?) en hauteur , il aurait peut-être fallu un système de dégonflage partiel du ballon ?. Sinon, c'est assez sympa de voir la vitesse ascensionnelle de l'ensemble relativement constante à environ 12kms/heure .
Michel
Avatar de l’utilisateur
Wirth
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2818
Inscription: Dim 24 Janvier 2010, 8:20
Localisation: Ussel Corrèze Limousin

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Emmanuel le Jeu 09 Février 2017, 0:17

Wirth a écrit: il semble que le ballon avait atteint une hauteur sous laquelle se trouve déjà 99% de la masse de l'atmosphère . Entre 30 et 40 kms , ne se trouvant que 0,9% de plus, donc très peu de molécules et pratiquement plus de pression (?) .

C'est exactement cela Michel.
Et quand tu as fait tes baptêmes de plongée, c'est le même processus (inversé) qui est à l'oeuvre.
En plongée sous-marine, le corps du plongeur est soumis à une pression d'autant plus forte à mesure qu'il descend, puisque la quantité d'eau au dessus de lui augmente. Heureusement, notre corps étant assez dense et doté d'une "charpente", il se déforme peu durant l'immersion.

Par contre si l'on expose notre ballon à une telle augmentation de la pression, il diminuerait son volume puisque "le poids de l'eau" comprimerait son enveloppe souple et le gaz contenu dans cette enveloppe.

C'est ce phénomène de pression de l'eau qui fait que l'on peut ressentir à la descente une gène sur les tympans ; la pression de l'eau appuie et déforme le tympan à mesure que l'on descend.

PS : mais au final, ils ont bien croisé un avion ou ils ont avoués avoir bidonné la séquence ?
Emmanuel, Administrateur des forums francophones de la photographie aérienne par cerf-volant : http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/ - Et "toujours..." mon projet "au long cours..."
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 7791
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede kapski le Jeu 09 Février 2017, 6:13

Bonjour
Comme je suis Kapiste , je suis aussi radioamateur avec l'indicatif F1LPT , attribué en 1986 par l'administration de tutelle .
Si ces ballons vous intéressent , voici le site officiel de notre communauté de chasseurs de ballon , car nous nous sommes attribués la mission de faire le ménage de pollution dans la région ou nous vivons .
http://www.radiosonde.eu/,
Avec les recherches effectués par la communauté , il y a de quoi faire une encyclopédie .

Sur ce lien https://www.qrz.com/lookup et en tapant mon indicatif en haut à gauche F1LPT vous aurez d'autres infos plus personnelle .

comme par exemple un OVNI , moi même récupéré en 2011 .
Image

La plus grande partie des ballons qui sont lachés sont en mode pirate .........Les gens jouent avec le feu .....Il faut environ 6 mois et une fenêtre de tir de la DGAC pour obtenir une autorisation et il est certain , que pour les lâchers pirates , sauf les auteurs , personne n'est au courant ; avions , régulation , DGAC etc ...... Le ballon qui au départ a environ 1,5 à 2 m de diamètre , vers les 13000 m ( altitude maximale de l'aviation commerciale ) a son volume triplé , et vers 30 à 35 km d'altitude que le diamètre multiplier par 10 et qu'il éclate .

Pour revenir dans le monde des cerf-volants , avec tous les parachutes que j'ai récupéré et d'autres des collègues , j'ai réaliser un trains d' une centaine d' Eddy , des arches et aussi des traines pour des grands flowforms .
http://www.flickr.com/photos/41088560@N08/
http://kapski.free.fr
https://www.qrz.com/lookup F1LPT
L’expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire que le chemin parcouru.
Avatar de l’utilisateur
kapski
Plus de 100 messages
 
Messages: 129
Inscription: Ven 29 Avril 2011, 10:59
Localisation: Cheuteumie

Re: Rencontre du 3eme Type à 11 000 mètre

Messagede Emmanuel le Jeu 09 Février 2017, 10:44

(Encore) un monde à découvrir. C'est dingue qu'il s'en lance 2000 par jour (et aucune collision) !!!

Merci Patrick et au plaisir de se revoir.
Emmanuel, Administrateur des forums francophones de la photographie aérienne par cerf-volant : http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/ - Et "toujours..." mon projet "au long cours..."
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 7791
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77


Retourner vers À ne pas rater sur le Web

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité