Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Ici, on échange autours des "Trucs à essayer", "Essais en devenir", "voies à expérimenter", "techniques alternatives". L''utilisation du solaire et de l'éolien, du xbee ou du wifi, le CV radiocommandé, télécommandes alternatives, l'APN modifié de 50grs. Bref, les projets les plus fous...

Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede paroze le Jeu 18 Septembre 2014, 9:51

Bonjour,

J'aimerai avoir vos avis et critiques sur le pilotage d'un cerf-volant mono fil par radio commande depuis le sol

Commande deux axes pour le pilotage d’un cerf-volant mono fil
Type de cerf-volant : Delta Conyne Alpine ou Power Sled 24

Explications du projet et ma question en fin d’explications:

J’aimerai diriger un cerf-volant mono fil, type Power Sled 24 ou un Delta Conyne Alpine par deux servos treuil force 13 kg/cm, Winch Hitec HS-785HB (pour model réduit de bateau) Les deux treuils serons embarqués sur l’ancrage haut du cerf-volant et radio commandé en 2.4 Ghz depuis le sol, avec un ancrage fixe sur un treuil de 400 mètres de corde 140 kg fixée sur un quad 4x4 de 320 kg.

La fonction du premier treuil sera de raccourcir ou d’allonger les suspentes arrière pour modifier l’assiette du cerf-volant pour palier aux petits vents ou aux grands vents et surtout de redescendre le cerf-volant pour des réglages.

La fonction du deuxième treuil avec double enroulement (deux tambours), si déroulement d’un coté de l’autre coté du tambour enroulement des suspentes, se qui devrai faire virer le cerf-volant à droite ou a gauche, donc une légère remontée au vent de 10/20°.La radio commande travail a une vitesse presque instantanée.
Je suis obligé d’utiliser des cerfs-volants mono fil, porteur de charge d’environ 800 gr et d’une bonne stabilité. Utilisation divers de nos cerfs-volants mono fil : antenne décamétrique, photo aérienne, films avec une Gopro, pêche en surf-casting, amorçage des poissons à distance (sur un lac), signalisation de notre lieu de camping sauvage aux amis, surtout au Sud du Maroc.
La précision des servos actuellement et leurs possibilités, réglage en vol du point zéro ou central, trim, mémoire de l’action, douceur des mouvements etc ……devrai permettre quelques belles actions sur le cerf-volant.

Les deux servos treuil ont une force d’enroulement de 13.2 kg/cm, ils pèsent 110 gr chaque, avec la batterie et le récepteur et la plateforme nous arrivons à 380 gr.
Pour une meilleure précisions de l’action demandée au treuils, chaque servo treuil seras accouplé d’un gyroscope sur son axe de travail.
Mon seul problème actuellement est l’ancrage du câble sous la plateforme recevons l’ensemble du matériels, il faut que la plateforme garde une position stable et forte pour avoir une certaine précision de mes deux servos treuil. Chaque servo treuil prend 1/3 de la force totale, mais deux servo treuil en fonctionnement prennent 2/3 de la force totale de traction du câble de jonction avec le treuil sur le point d’ancrage du quad, il reste 1/3 pour stabiliser la plateforme et cela ne suffit face à 2/3.
Il sera impératif de ne pas faire deux corrections d’axes en même temps.

Réflexion personnelle, fixation du câble vers le treuil sous la plateforme par :

Système Picavet montage inversé, points haut vers la bas ?
Quatre ou trois petits cordes au quatre ou trois coins de la plateforme vers point central ?
Fixation au centre de gravité de la plateforme ?
Contre poids au centre de gravité de la plateforme ?

Question : en raccourcissant les suspentes arrière ou latéral, le cerf-volant mono fil va-t-il réagir ? Si cela fonctionne, la photo aérienne sera plus simple, déplacement du cerf-volant de plus ou moins 20° de l’axe du vent et aussi adaptation à la force du vent depuis le sol par radio commande.

D’avance merci pour vos réponses
Avatar de l’utilisateur
paroze
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 14 Août 2014, 9:09

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede fly87 le Jeu 18 Septembre 2014, 10:39

ce concept du cerf-volant monofil transformé en pilotable par radiocommande a le mérite d'être original et parfaitement à sa place dans la catégorie "Les projets les plus fous. Remue méninges et autres jus de crâne"
J'ai tout de même un doute sur le fait que le cerf-volant va bien voler, lesté de 380g, et sur le fait que ça va permettre effectivement de le piloter, mais pourquoi ne pas essayer : j'espère que tu nous tiendras au courant.
Si on accroche notre matériel photographique sur le fil et non directement sur le cerf-volant, comme le faisait Arthur Batut, c'est aussi pour l'alléger et le préserver dans les moments délicats du décollage et atterrissage : là je pense que tu prends quelques risques pour le matériel embarqué.
De plus l’intérêt pour la photographie aérienne me semble limité car une nacelle avec rotation sur deux axes me semble plus efficace pour un cadrage à 360° que les 20° autour de l'axe du vent que tu prévois de gagner avec ce système.
Bonne continuation et tiens nous au courant si ce projet voit le jour, j'adorerais voir ça en vidéo !
Avatar de l’utilisateur
fly87
Plus de 400 messages
 
Messages: 856
Inscription: Mar 04 Octobre 2011, 13:00
Localisation: Limoges

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede Heinek le Dim 21 Septembre 2014, 11:12

Y a un moment, je m'étais fait la même réflexion, de pouvoir diriger un monofil et j'ai abandonné cette idée parce que je ne voyais pas l'intérêt pour mon utilisation personnelle.

De mon côté j'avais imaginé, avec un delta, de pouvoir déplacer le point de tire du cerf-volant avec des servo treuil pour pouvoir le diriger.
Pour ça il faut:
- Remplacer la quille par un bridage de haut en bas.
- Mettre un bridage qui va des extrémités de la barre horizontale passant sous le CV.

Ensuite il faut fabriquer une "nacelle" avec les 2 servo treuil, un qui va déplacer le point de tire vers l'avant ou l'arrière, pour pouvoir modifier l'assiette du CV.
L'autre qui va te permettre de te déplacer sur la gauche ou la droite pour pouvoir virer ou simplement "glisser" sur un côté ou l'autre.
Avec mon système tu ne raccourcis pas mais tu te déplace le long des bridages.

Ma 2eme réflexion est de ne pas mettre le treuil directement sur le servo sinon toute la charge du CV sera sur le point de rotation du servo et risquer de tout casser, tandis que si tu mets un pignon intermédiaire la charge sera sur le treuil lui-même et non sur le servo.

Je m'étais fait des croquis, je les retrouve et te les envoient.

Salutations
Je ne lis pas les instructions. J’appuie sur le bouton jusqu'à ce que cela fonctionne !!

Galerie Flickr: http://www.flickr.com/photos/97394468@N03/
Avatar de l’utilisateur
Heinek
Plus de 100 messages
 
Messages: 126
Inscription: Lun 30 Septembre 2013, 19:16
Localisation: Suisse

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede becotus le Lun 22 Septembre 2014, 9:13

Comme l'a indiqué Fred, il est indéniable que le comportement du cerf-volant est affecté par un poids ajouté au point de bridage. Pour s'en convaincre il suffit de faire l'essai avec une bouteille d'eau de poids équivalent à cette plate-forme de pilotage. Il faut que les trois forces fondamentales, la retenue, la poussée et le poids du cerf-volant soient concourantes. C'est à dire que les directions de la résultante au point de bridage, le poids du cerf-volant (verticale passant par le centre de gravité) et la poussée du vent doivent passer par le même point.
La force de retenue est dans la direction du fil. En y ajoutant un poids, la résultante de ce poids et de la retenue oblige le cerf-volant à deux actions pour rendre les forces concourantes: voler avec un angle de fil inférieur et prendre un angle d'incidence plus grand. De plus, comme la poussée se déplace vers l'arrière quand le cerf-volant se cabre, pour un certain poids ajouté au point de bridage les forces peuvent ne jamais parvenir à être concourantes et le cerf-volant ne plus pouvoir voler.

Comme l'a indiqué Heinek, il serait préférable de faire se déplacer le point de bridage plutôt que de raccourcir ou rallonger un brin. Mais si l'on tient compte de ce qui a été précisé ci-dessus sur l'équilibre, il pourrait être préférable de travailler sur le brin arrière du bridage en plaçant judicieusement la plate-forme par rapport au centre de gravité du cerf-volant.

Dévier latéralement le cerf-volant en temps réel est-il d'un grand intérêt? Le vent a naturellement des variations de direction autour d'une position moyenne. Souvent aussi nous avons la possibilité de se déplacer pour trouver la position de la nacelle la plus favorable à l'angle de vue souhaité. Lorsque cela ne suffit pas il reste à régler le cerf-volant préalablement à l'envol pour qu'il dévie du côté souhaité. Cependant cela reste limité. En éloignant le cerf-volant du centre de la fenêtre de vol la force de traction diminue progressivement et le risque de déstabilisation du cerf-volant est plus important en cas de rafale. Il faut donc être prudent et bien gérer de tels réglages.

Par ailleurs, sur un delta il suffit de détendre un longeron latéral ou de mettre un petit poids en bout d'aile pour obtenir ce décalage latéral. Mettre un système dynamique avec un autre type de bridage est une autre affaire.
Pour la variation d'inclinaison, il faut effectivement remplacer la quille par une bride. S'assurer quand même que le mat ne fléchisse pas privé de sa quille qui répartit l'effort.

En conclusion, sachant que la plate-forme de pilotage embarquée va provoquer un angle de vol inférieur et un angle de cabrage supérieur, quel sera réellement l'avantage par rapport à un vol normal? L'intérêt de régler le cerf-volant, de le descendre facilement pour des réglages est peu probant car en fait sa marge de manoeuvre est réduite de facto. Pour lever une nacelle de 800g, ajouter un système de 380g, complexe et diminuant la plage de vol, apparaît incertain et moins sécurisant.

Il me semble plus judicieux d'avoir un cerf-volant bien réglé et de changer de cerf-volant en fonction du vent. Il est plus prudent, plus rationnel, et procure davantage de retours d'expérience de toujours utiliser un cerf-volant dans ses mêmes réglages. Ainsi son aptitude et ses limites sont mieux connues et éliminer les incertitudes augmente considérablement la confiance indispensable pour des vols réussis.
S'il s'agit simplement d'éviter la survente, sur beaucoup de cerfs-volants la vergue dynamiquement ajustable et la bride élastique sont des solutions performantes.
becotus
Plus de 400 messages
 
Messages: 2090
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:06
Localisation: presqu'île du Cotentin, Normandie

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede André le Lun 22 Septembre 2014, 11:37

Les plus gros problèmes que je rencontre c'est quand il y a peu de vent et que par exemple le cv peut être pris dans un thermique et commence à monter un peu trop à la verticale... voir plus :? : là effectivement un système de changement d'assiette pourrait être intéressant.
Mais alourdir le cerf-volant reviendrait à réduire sa plage basse d'utilisation en lui rajoutant du poids ( sans parler des problèmes d'équilibre à résoudre ) et donc à l'utiliser dans des vents plus important où ce problème est moins sensible.

Mais si je ne suis pas convaincu par un tel projet, je ne demande qu'à changer d'avis :wink: : alors bon courage.
Avatar de l’utilisateur
André
Plus de 400 messages
 
Messages: 8829
Inscription: Dim 21 Septembre 2008, 17:02
Localisation: Au nord de Brest même

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede becotus le Jeu 25 Septembre 2014, 22:29

Les solutions existent déjà:
Quand il y a peu de vent, pour ne pas planer en avant, c'est le bridage vent faible, ou antithermique.
http://becot.info/tako/francais/&tako_1.htm
Et dans l'ascension dans un thermique, qui peut tirer vraiment fort, il y a le bridage élastique. Ensuite, quand on sort du thermique on revient bridage antithermique.
Les deux peuvent être combinés. Cela fait 5 ou 6g pour le bridage vent faible/antithermique, et 10g pour la bride élastique. Avec moins de 20g c'est une solution qui fonctionne en automatique sans risque de batteries déchargées.
becotus
Plus de 400 messages
 
Messages: 2090
Inscription: Sam 02 Juillet 2005, 9:06
Localisation: presqu'île du Cotentin, Normandie

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede Heinek le Ven 03 Octobre 2014, 9:44

Je n'ai pas retrouvé mon croquis mais ça ressemblais à ça, vue de face et de côté :
En noir: le bridage du CV / En bleu: le servo / En violet: les pignons de renvoi pour ne pas avoir toute la force du cv dans l'axe du servo / En jaune: un axe carré pour solidariser le tambour et le pignon / En vert: le tambour du treuil / En rouge: la "boite-support"

Image

À l'extérieur de la boite tu peux y fixer la batterie, le récepteur, une ligne de vie, etc… tout en restant bien équilibré.
Évidemment, refaire la même chose pour l'autre bridage et éventuellement l'intégrer dans la boite.


Pour une meilleure précisions de l’action demandée au treuils, chaque servo treuil seras accouplé d’un gyroscope sur son axe de travail.
Je ne vois pas trop l'intérêt de mettre un gyroscope, tu pourrais développer STP

Tes servos treuils me paraissent bien lourds, il existe le http://www.hobbyking.com/hobbyking/store/__18974__Sail_Winch_Servo_13kg_0_7sec_360deg_55g.html pour la moitié du poids propre

Meilleures salutations
Je ne lis pas les instructions. J’appuie sur le bouton jusqu'à ce que cela fonctionne !!

Galerie Flickr: http://www.flickr.com/photos/97394468@N03/
Avatar de l’utilisateur
Heinek
Plus de 100 messages
 
Messages: 126
Inscription: Lun 30 Septembre 2013, 19:16
Localisation: Suisse

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede Alankap le Mer 05 Novembre 2014, 20:57

très bon projet . .as tu avancé dans tes réflexions ?
Avatar de l’utilisateur
Alankap
Plus de 400 messages
 
Messages: 2354
Inscription: Mar 06 Novembre 2007, 14:33
Localisation: Toulouse

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede pecheurdimage le Jeu 06 Novembre 2014, 11:00

Dans ce remu ménage de jus de crane pourquoi ne pas chercher a pilote le cerf volant juste par sa propre ligne ? Le rokkaku si il est peu ceintré peu être piloté ( c'est un cerf volant de combat ),

Il y a aussi 8db8 qui utilise un cerf volant pilotable et au vue des photos qu'il fait, il fait bien envi.

Perso je m'adapte au vent en changeant de cerf-volant suivant le sujet voir même de ligne. Si le vent est fort un cerf volant de petite taille et une ligne lourde peut permettre de gagner les 20/ voulu.

Sinon certain cerf volant ont des défaut ils ont un angle par grand vent que l'on peut exploiter.

Bref tout ça pour dire que pour moi moins il y a d'électronique plus je suis heureux


Amitiés

Alban
Avatar de l’utilisateur
pecheurdimage
Plus de 400 messages
 
Messages: 928
Inscription: Mer 25 Août 2010, 10:47

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede philgib le Dim 16 Août 2015, 15:17

Ce que tu décris est exactement le fonctionnement d'un kite de kitesurf à 5 lignes d'il y a 10 ans

La 5 eme ligne permet de tirer sur le milieu du bord d'attaque du cerf_volant et le fait déventer
Les 4 autres lignes se regroupent par deux sur chaque côté de la barre du kiter pour tirer un peu plus à gauche ou a droite.

Du coup j'imaginerais quelque chose avec 2 fils :
- un servo winch choquant ou larguant le fil relié au centre du bord d'attaque du cerf-volant.
- un deuxieme fil (un peuplus du double de la longueur du premier) partant du cote gauche du cerf-volant, tournant autour du winch sur 3 ou 4 tours, puis repartant vers le coté droit du cerf-volant.
Du coup, en tournant ce servo winch, tu choques d'un cote et tu bordes de l'autre...

Philippe
philgib
Plus de 30 messages
 
Messages: 48
Inscription: Mer 30 Novembre 2005, 1:57

Re: Demande d'aide, pilotage d'un cerf-volant mon fil par radio

Messagede Deltakap le Dim 16 Août 2015, 22:06

Il y a ce (mauvais, sans doute) exemple:
http://sarlat.joueclubdrive.fr/cerf-vol ... 11704.html

Une pile 9V (probablement pour l'émetteur) et 2 piles 1.5V (surement coté cerf-volant, récepteur et "treuil" central)
Image

Ce n'est qu'un jouet, mais ça semble plus être destiné à la voltige qu'au kap (en tout cas ça remue :)
https://www.youtube.com/watch?v=lqlRyVIrEKQ

J'avais essayé (bin oui), à mes tous débuts en kap, de monter un servo normal sur un delta (un pilotable transformé momentanément en monoligne pour les besoins du test).
Ce servo était relié par une ficelle au milieu du bord de fuite de chaque aile (pas sûr que ce soit très clair écrit comme ça). Le servo avait donc un effort assez faible à faire: il me semblait plus facile de déplacer une sorte d'aileron en bord d'aile que d'essayer de faire "pivoter" les ailes. (un aileron virtuel, hein, c'est pas un avion non plus :)
Bon, c'était juste un essai vite fait (tout "tenait" avec des bouts de scotch). Ça a eu l'air plus ou moins prometteur (mais surtout éphémère), et je n'ai jamais réessayé, dommage peut-être.... bon, finalement, il suffit de se déplacer un peu et c'est bon ;)
Avatar de l’utilisateur
Deltakap
Plus de 400 messages
 
Messages: 1425
Inscription: Lun 22 Septembre 2008, 11:35
Localisation: Du coté de Granville


Retourner vers Les projets les plus fous. Remue méninges et autres jus de crâne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron