Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Ici, on échange autours des "Trucs à essayer", "Essais en devenir", "voies à expérimenter", "techniques alternatives". L''utilisation du solaire et de l'éolien, du xbee ou du wifi, le CV radiocommandé, télécommandes alternatives, l'APN modifié de 50grs. Bref, les projets les plus fous...

Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede plesage le Mer 19 Août 2015, 5:27

Le projet de l association Vaa'a Motu est de relancer dans les atolls la construction des pirogues traditionelles en bois et de completer cette ré-implantation d'une mission de "science citoyenne" permettant à chacun de cartographier son atoll.

Plus de détails sur l'association sur https://www.facebook.com/assovaamotu?ref=ts&fref=ts et plus particulièrement sur le projet de cartographie Par cerf volant https://www.facebook.com/assovaamotu/vi ... main_video

Je dois rencontrer ce week end les deux scientifiques en charge de ce projet pour discuter de KAP. L'autonomie electrique par éolienne et le relais wifi évoqué dans la vidéo, sur le papier sont des idées séduisantes mais qui me semblent difficile de mettre en oeuvre.

Le manque de relais de points GPS me semble être un handicap pour établir une cartographie précise mais je n'ai pas assez de connaissance en cartographie et photogramétrie. Je crois que François et Fred ont travaillé avec des chercheurs du CNRS sur un projet de prise de vues par cerf volant, peut être avez vous des éléments à partager.

Le projet est ambitieux et il est rafraichissant de voir que le cerf volant peut encore avoir une vocation à impact carbone neutre pour aider les populations des îles éloignées.

Vos commentaires sont les bienvenus et je me ferai un plaisir de les partager samedi lors de ma rencontre avec les scientifiques.
Pierre Lesage - pierre@pierre-lesage.com
skype plesage - Site web : http://www.kapstock.com/ - Pages Flickr : http://www.flickr.com/photos/tahitipix/
Avatar de l’utilisateur
plesage
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2098
Inscription: Sam 19 Novembre 2005, 16:37
Localisation: Tahiti, French Polynesia

Re: Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede fly87 le Mer 19 Août 2015, 9:43

C'est un beau projet que d'envisager la science sous cet angle de « science citoyenne »
(Marion et Simon « d'enhaut » auraient sans doute un bon retour d'expérience à apporter sur ce thème)

En ce qui concerne la partie technique, ils ont l'air d'avoir déjà bien expérimenté et je serai curieux également de pouvoir faire la part des choses entre ce qui est encore prévu sur le papier et ce qui est déjà bien au point.

Je n'ai pas grand chose à dire concernant la partie cartographie d'un récif sous l'eau, et sur ce point ils ont l'air d'avoir déjà bien expérimenté et réalisé de très jolies modélisations.

Pour la partie KAP et photogrammétrie :

Comme toi les 8h de vol grâce à l'autonomie électrique de la nacelle système m'ont aussi laissé perplexe de même que la transmission des données en wifi. On voit bien que la nacelle présentée dans la vidéo n’intègre pas encore toutes ces possibilités. Mais peu importe il sera toujours envisageable de faire redescendre le cerf volant de temps en temps pour changer les batteries et récupérer les images à traiter dans un logiciel de photogrammétrie.

Je suis moins inquiet que toi pour la précision géographique des modèles obtenus si l'équipe scientifique possède des GPS différentiels. (au moins deux : l'un servant de base fixe pour la correction, et l'autre servant à prendre les X, Y et Z des cibles sur le terrain et visibles sur les photos, et qui seront autant de points de calage pour le modèle à utiliser dans le logiciel de photogrammétrie)
J'imagine qu'ils ont les compétences dans ce domaine (ils ont probablement déjà fait des traitements de photos que ce soit par cerf-volant ou d'autres vecteurs) ainsi qu'en SIG : ce sont des outils désormais assez répandus dans les labos.
En revanche tu as sans doute plus d'expérience en matière de cerf-volant et de photographie aérienne à leur apporter.

Merci en tout cas Pierre de nous avoir fait part de ce projet qui m’intéresse au plus haut point.
Avatar de l’utilisateur
fly87
Plus de 400 messages
 
Messages: 858
Inscription: Mar 04 Octobre 2011, 13:00
Localisation: Limoges

Re: Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede Maneke le Mer 19 Août 2015, 16:21

J'ai regardé la vidéo avec grand intérêt. Ce qui m'a sauté aux yeux c'est le coté peu réaliste des techno envisagées. En effet l'hélice pour générer de l'électricité, on est nombreux à y avoir réfléchis et à avoir opté in fin pour des piles. Idem pour le wifi, c'est complexe et peu utile.
L'appareil photo sous le bateau qui shoote sur un dome c'est aussi du jus de fumette, ceux qui ont essayé les systèmes de ce type savent que la qualité de l'image est pourrie, alors sous l'eau je ne sais pas ce qu'il vas rester de l'image.
Malgré tout l'ambition est louable et je pense qu'avec une bonne dose de simplification ils pourraient arriver à quelque chose de techniquement réaliste. Si l'objectif est de rendre les insulaires autonomes ils ont de toute façon grand intérêt à faire simple.
Bon vent à eux.
Manu
70% photographe + 30% cerf-voliste = 100% Kapiste
http://www.acomimage.com
http://www.xamen.fr
Avatar de l’utilisateur
Maneke
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1883
Inscription: Jeu 22 Mars 2007, 15:02
Localisation: Entre le pays des tripes et la mer

Re: Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede spirit42 le Jeu 20 Août 2015, 14:15

Bonjour,

Sujet très intéressant sur le papier mais dans les faits, je distingue quelques écueils à première vue. J'ai contribué de temps en temps sur le forum. Cela fait 6 ans que je fais de la photogrammétrie terrestre et aérienne (cerf volant, perche, ballons, et plus récemment drone). Sur ces 6 ans j'ai fait un doctorat en géomatique (SIG) avec comme spécialité la photogrammétrie et l'usage des données 3D en ingénierie (génie civil, infrastructure ferroviaire, hydraulique, analyses environnementales). J'ai pu collaborer avec de nombreux chercheurs pendant ma thèse du CNRS, de l'ENSG,... et apprendre énormément.
Je vais essayer de résumer rapidement mes première remarques mais on pourra échanger plus longuement par MP.
1 la photogrammétrie sous marine : pas de problème de faisabilité, ça fonctionne très bien car pour faire la 3D on se base sur des points en communs sur les images et les particules en suspension qui pourraient être présentes dans l'eau ne gêneront pas la reconstruction.
2 pour la partie KAP : 8h de vol, pourquoi pas, mais pour réaliser par la suite la cartographie de l'atoll par photogrammétrie il va y avoir des problème à cause des variations de lumière. Pour faire de la photogrammétrie il faut une maîtrise parfaite de l'exposition et de la balance des blancs (travailler en mode manuel) pour corriger les effets dus aux ombres portées. Quand il y a trop de variations, impossible de faire une reconstruction (peut être qu'en déclenchant en .raw et en faisant un post traitement manuel des clichés on pourrait s'en sortir à voir...). De plus la photogrammétrie n'aime pas les angles, il faut être le plus parallèle possible de l'objet photographié sinon on génère des erreurs d'angle lors de la reconstruction topographique, je doute que le picavet ou le pendule suffise à corriger les oscillations.
3 pour la partie photogrammétrie : pour le sous marin je ne m'avancerai pas. Pour la carte des atolls ça devrait fonctionner (bien entendu en limitant le nombre de clichés en entrée car pour traiter 8h d'acquisition il va falloir une énorme machine de calcul). Etant donné que ce sont des îles avec beaucoup de végétation il sera nécessaire de réaliser des relevés topographique au sol car l'information d'altitude sera faussée sinon lors de la reconstruction 3D.
4 pour la partie photo, j'ai aussi débrayé un appareil pour faire de l'infrarouge en plus de visible, selon mon avis l'idéal serait d'avoir les deux boîtiers similaires en infrarouge comme en visible car ensuite en SIG superposer des images qui n'ont pas la même résolution (en m/pixels) est plus compliqué. J'ai des contacts à IRSTEA qui ont travaillé sur la question si besoin.
5 pour la topo : comme le dis fly87 s'ils disposent de deux GPS il ne devrait pas y avoir de problème. Un tourne en base en continu sur un point fixe, l'autre tourne en mobile et en post-traitement on corrige le signal du mobile par rapport à la base. A savoir que plus la base tournera longtemps, plus la précision sera bonne (3h minimum, suivant le type de GPS bien entendu). Attention au GPS avec le couvert forestier, c'est générateur de masques, il faudra donc que la base soit dans une zone dégagée. Après il faudrait savoir si les données GPS sont uniquement utiliser pour géoréférencer les cartes, ou s'ils prévoient de poser des cibles pour les utiliser lors du calcul de l'aérotriangulation en photogrammétrie. A choisir si c'est utilisé pour faire le modèle photogrammétrique je prendrais à leur place une station totale.

Voilà pour mes premières remarques, pas de problème pour donner des compléments sur une partie ou une autre.

En m'excusant pour la longueur de mon message.

Volantes salutations.
Gaëtan CURT
Doctorant en géomatique et écologie du paysage
ISTHME UMR EVS 5600 CNRS
Université Jean Monnet Saint-Etienne
Pôle Régional d'Ingénierie de Lyon SNCF
Groupe Etudes Générales Hydrologie Environnement
gaetan.curt@sncf.fr
gaetan.curt@gmail.com
spirit42
Plus de 10 messages
 
Messages: 18
Inscription: Ven 11 Mai 2012, 9:44

Re: Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede a906 le Jeu 20 Août 2015, 15:39

Tout a déjà été dit, le sujet est super intéressant, après comme tous je suis un peu dubitatif sur la mise en oeuvre. Pour la partie sous-marine je ne suis pas compétent. Pour l'aérien, il y a de l'idée...
- quel intérêt de voler 8h ? la surface à cartographier est importante ? parce que par expérience au delà d'une dizaine d'hectares faire de la carto en cerf-volant, avec les outils photogrammétriques ça devient vraiment chaud. Autant s'orienter vers une aile volante ou moto-planeur. Et 10 ha en cerf-volant, et bien en 30 min c'est fait.
- pour l'histoire des ombres, la maîtrise de l'exposition ne changera pas grand chose. Le souci dans la photogrammétrie c'est plutôt la position des ombres. En gros la photogrammétrie n'aime pas que les choses "bougent" entre 2 clichés. Donc si tu prends une photo le matin et une autre le soir, forcément les ombres auront pris 180°, c'est pas bon. Mais si tu voles 30 min, il n'y aura aucun problème. Après il faut faire attention à l'alternance soleil/nuage, mais si c'est pour avoir un rendu "Modèle Numérique", tu n'auras pas besoin de la texture photo donc c'est moins grave.
- pour de la carto, c'est au final un Modèle Numérique de Terrain qu'il faudrait réussir à rendre, et là en effet s'il y a des arbres ou de la végétation c'est le haut de la végétation qui va être modéliser comme surface. On aura donc un Modèle Numérique de Surface, mais pas du terrain. Avec les logiciels de photogrammétrie il y a moyen de faire des filtres pour compenser ça, mais c'est pas évident.
- et au final, le coup de la science pour tout le monde c'est bien, mais je m'interroge quand même sur les moyens à mettre en oeuvre. Une licence Photoscan (le logiciel "leader" de photogrammétrie) c'est $3500. Il faudra un ordi d'environ le même prix pour le faire tourner correctement. Et un DGPS, ça coute 15000€, là il en faudra 2...

donc oui il y a de l'idée, mais il y a encore beaucoup de questions quand même !
Avatar de l’utilisateur
a906
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1559
Inscription: Lun 25 Août 2008, 20:06
Localisation: Urville - Calvados

Re: Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede plesage le Sam 22 Août 2015, 23:42

J'ai rencontré ce matin pour le petit dej Emmanuel Reynaud et Noan Le Bescot, les deux scientifiques qui travailent sur le projet Va'a Motu.
Deux personnages passionnants qui ont certainement un tas de choses à nous apporter et qui ont surtout la capacité à rendre simple et à vulgariser des sujets parfois complexes.
Je leur ai suggéré de s'inscrire sur le Forum et je préfère leur laisser la parole !
J'ai hâte que la pirogue soit à l'eau pour aller tester du KAP tracté le long du récif....
Pierre Lesage - pierre@pierre-lesage.com
skype plesage - Site web : http://www.kapstock.com/ - Pages Flickr : http://www.flickr.com/photos/tahitipix/
Avatar de l’utilisateur
plesage
Plus de 1000 messages
 
Messages: 2098
Inscription: Sam 19 Novembre 2005, 16:37
Localisation: Tahiti, French Polynesia

Re: Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede André le Sam 22 Août 2015, 23:58

Tout ça m'a l'air très intéressant ( même si j'avoue être complètement largué :oops: ).
Je vais prendre le temps de lire tout ça à tête reposée.
Avatar de l’utilisateur
André
Plus de 8000 messages
 
Messages: 8958
Inscription: Dim 21 Septembre 2008, 17:02
Localisation: Au nord de Brest même

Re: Projet de cartographie des atolls par cerf volant

Messagede Emmanuel le Dim 23 Août 2015, 15:41

Hé bien moi, je trouve ça bigrement intéressant et surement novateur parce que visiblement, ces Universitaires ont déjà testé certaines de leurs technos, comme aux Maldives. Et puis, c'est pas parce que je n'ai pas réussi à faire aboutir un jus de crane que la solution pour que ça marche n'existe pas...

Après, comme André, je ne comprends pas forcement tout. Mais je pense que ces gars sont quand même pas des zozos et que, vu qu'ils ont un bagage que je n'ai pas, ils ont probablement d'excellentes idées et des innovations à proposer. Sur l'hélice dans le CV pour alimenter les APN, ça ne parait quand même pas irréaliste. Par contre, faire voler un CV pendant plusieurs heures..., c'est sans doute la variable la moins évidente. Même si les atolls sont plats comme la main, il doit bien y avoir des variations conséquentes de la force du vent (sans doute moins de sa direction).
Par contre, la traction du dispositif par un bateau est une bonne idée, pourvu qu'il n'y ait pas de houle (mais à l'intérieur des lagons, c'est bien plus cool qu'au delà de la barrière de corail). Mais il y a peut-être un bémol, j'ai cru comprendre qu'ils utiliseraient une pirogue traditionnelle qui, elle aussi fonctionne à la force du vent...
Pour "terminer" mon post, avec en plus la dimension "science citoyenne", c'est avant tout un super projet auquel j'aurais bien aimé participer.

PS : alors qu'on se demande (à juste raison) ce qu'il peut manquer au Forum pour retenir les "disparus", voici peut-être le type de contribution qui ne peut que l'enrichir et nous aussi par la même occasion.
Emmanuel, Administrateur des forums francophones de la photographie aérienne par cerf-volant : http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/ - Et "toujours..." mon projet "au long cours..."
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 7763
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77


Retourner vers Les projets les plus fous. Remue méninges et autres jus de crâne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités