Le côté obscur de la photo aérienne....

Les radios commandes, déclencheurs divers et variés. Les circuits électroniques et autres bidouillages.

Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede plesage le Jeu 02 Novembre 2017, 9:38

Ça y est j'ai succombé pour tomber du coté obscur de la photo aérienne en achetant un DJI spark à un copain...

Cela faisait pas mal de temps que ça me démangeait, même pas senti coupable de franchir le pas et pourquoi devrais je ?

C'est un peu comme faire du vélo et passer soit au vélo électrique, à la motocyclette ou à la moto, le but est le même, l'outil diffère.

Ce coming out a pour seul but de présenter l'évolution de ma technique de captation de photo aérienne en précisant que le KAp m'a permis un regard neuf que je n'aurais jamais pu maitriser autrement dans ces plus de dix ans de survol de pas mal de contrées. J'aborde ce nouveau chapitre qui risque de ne pas durer longtemps si je me gaufre tout en sachant que je viens du KAP et que je ne m'en éloignerais que lorsque les conditions m'interdiront de faire voler un cv.

Certains KAPers émérites comme François ou Olivier ou Corentin entre autres ont fait évoluer leurs équipements et ce n'est que normal et s'inscrit dans la philosophie de Batut qui ne cherchait que le résultat.
Je sais que je vais faire hurler certains intégristes puristes dont je faisais partie il n'y a pas si longtemps en ajoutant que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.

Le cerf volant et le drone se complètent, nous partageons le même ciel, ce forum est dédié au cerf volant et j'aurais toujours grand plaisir à échanger et partager mes réalisations par cerf volant sachant qu'elles auront pour moi toujours plus de valeur que toutes autres forme de captation aérienne car elle ont cette notion de poésie indispensable à ma condition d'amateur.

Le drone pourra peut être permettre des résultats, le cerf volant et le KAP auront toujours pour moi cette préférence désuète de privilégier l'archaïsme de sa méthode.

J'avais rédigé la première partie de ce billet le jour même ( il y a qq jours) où je rentrais à la maison avec mon nouveau jouet...et ma tendre et chère s'en est réjouis en se disant que nous pourrions atteindre des structures archéologiques en fond de vallée où le vent est trop turbulent pour le moindre résultat.....bof dimanche dernier nous sommes allés sur un site archéologique de fond de vallée, en moins de 10 minutes de 5 à 120 metres tout etait dans la boite avec pour seul but le résultat mais sans galère, sans bataille avec le cv et finalement sans gloire et autre satisfaction que des images stériles et sans histoire alors je dis que les deux se completent, au risque d'en faire bondir certains, l'autokap au petit bonheur la chance a encore de beau jour que j'espere continuer à partager ici.
Pierre Lesage - pierre@pierre-lesage.com
skype plesage - Site web : http://www.kapstock.com/ - Pages Flickr : http://www.flickr.com/photos/tahitipix/
Avatar de l’utilisateur
plesage
Plus de 400 messages
 
Messages: 2050
Inscription: Sam 19 Novembre 2005, 16:37
Localisation: Tahiti, French Polynesia

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede mich2e le Jeu 02 Novembre 2017, 11:07

hmmmm Obscur ? ??
N'est ce pas le cerf-volant qui est depuis longtemps déjà du coté obscur, ou dirons nous ...vintage ?
les drones ont détrôné je pense la plupart des autres méthodes d’élévation de l'appareil (dans des limites raisonnables d'altitude) et le résultat est sans appel: l'efficacité est avec eux: le pilotage s'est sensiblement simplifié et les appareils embarqués progressent à grande vitesse. Il faudrait donc faire preuve de résilience pour ne pas succomber! ...D'autant qu'en termes de cout, il est urgent de ne pas faire le calcul ;-))
Et après tout, qu'importe le flacon....
Mais si je suis honnête jusqu'au bout, il y a 2 choses qui m'empoisonnent - non pas dans ta démarche, mais - dans la multiplication des drones: 1. le "grand public" mélange un peu tout et les règlementations en tous genres n'améliorent pas la relative sérénité dont nous avions jusqu'il y a peu bénéficié. 2. Les dronistes sont quand même assez imbus de leur techno, et comme il n'est pas rare de les rencontrer sur un lieu de prise de vue, la discussion tourne très vite sur le ton: "désolé mais nous allons faire des images, pouvez vous ranger votre cerf-volant ?". Mais peut être les dronistes se disent la même chose !
Nul doute que tu fasses partie de ceux qui pensent effectivement que nous partageons le même ciel. Au plaisir donc de voler ensemble, j'aimerais bien avoir quelques vues de mon cerf-volant par drone, surtout le dopero ;-), ....tant...que j' ai encore ...des cerfs-volants.
Bonnes images !
Avatar de l’utilisateur
mich2e
Plus de 200 messages
 
Messages: 374
Inscription: Sam 12 Avril 2008, 14:49
Localisation: Proche de Caen (14)

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Wirth le Jeu 02 Novembre 2017, 11:50

:( :( :( :( :(
Michel, ...l'imbécile :mrgreen: .
Avatar de l’utilisateur
Wirth
Plus de 400 messages
 
Messages: 2648
Inscription: Dim 24 Janvier 2010, 8:20
Localisation: Ussel Corrèze Limousin

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Alankap le Jeu 02 Novembre 2017, 12:17

C'est honnête de ta part
.
Les drones sont efficaces mais :
- l'aspect maker a disparu . . .soumission à la logique commerciale
- utilisation est facile, aucune performance dans la prise de vue...tout le monde peut le faire
- manque de liberté à cause des softs embarqués, flicage des pilotes (identités,position et prises de vue)

Les avancées discrètes autour du projet AeroScope de DJI entre américains et chinois visent à une surveillance totale des utilisateurs.
.
.

Tu as raison "le cerf volant et le drone se complètent"
.
Dernière édition par Alankap le Jeu 02 Novembre 2017, 16:27, édité 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
Alankap
Plus de 400 messages
 
Messages: 2321
Inscription: Mar 06 Novembre 2007, 14:33
Localisation: Planète terre

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede simon le Jeu 02 Novembre 2017, 12:29

Merci pour ce témoignage Pierre, c'est l'occasion de vous faire part de notre expérience vis à vis de la question drone/ kap.
Nous voici équipé depuis 8 mois d'un drone. En Octobre 2016, j'ai effectué une mission très difficile dans l'Est de la Mauritanie, je suis rentré tout juste avec les images qu'il fallait mais au prix de longues heures d'attentes et de courses en marche arrière peu glorieuses dans la savane aux heures les plus chaude. Je suis rentré bien décidé à m'équiper d'un drone afin de pouvoir réaliser des images par tout temps. Depuis nous avons donc un MAvic de DJI, et cela nous permet d'être beaucoup plus efficace sur le terrain.
Actuellement nous utilisons autant le KAP que le drone. Dés que le vent souffle fort le drone est vulnérable et possède peu d'autonomie, nous utilisons donc le KAP (du coup les grands CV compliqués sortent moins), mais si le vent faibli ou qu'il est instable nous utilisons le drone.
Nous privilégions le KAP dés qu'il s'agit de travailler en lien avec les acteurs du territoire. Par exemple, dans un de nos projet actuel nous accompagnons la réalisation de diagnostics de terroir agro pastoraux. Pour discuter des zones et des enjeux à illustrer le KAP est idéal pour réaliser les images à la demande : pas de contraintes de temps ( notre matos a 2H30 d'autonomie en l'air), et nous faisons volontier circuler la télécommande et le/les retour(s) vidéo, afin que les gens réalisent eux même des images. L'envoi du CV, les nuées d'enfants qu'il attire et les coups de main pour rembobiner sont autant de moment de convivialité qui sont très précieux pour créer une atmosphère de collaboration et d'échange avec les personnes avec qui nous travaillons régulièrement sur le terrain. Le KAP, ça fait toujours sourire, les grands, les petits...et les autorités.
Là ou le KAP fait marrer les gens, le drone impressionne et fait peur, il crée une distance et de la méfiance. Il n'est pas rare de voir des gens paniquer lors du décollage...et les autorités pointer leur nez avec un air méfiant. C'est aussi un étalage de technologie qui n'est pas forcément de bon gout lorsque l'on intervient dans des régions pauvres.
Par ailleurs la qualité des images du Mavic est nettement moins bonne que celle du GR (Ricoh). Par contre l'utilisation de la vidéo ouvre de nouvelles perspectives pour nos activités, et le développement rapide des logiciels de planimétrie ouvre de nouvelles possibilités pour la réalisation de cartes et la modélisation 3D.
Nous restons donc persuadé que le KAP est un outil qui a encore de beaux jours devant lui aux côtés du drone et du satellite, même si dorénavant je doute fort que l'on se tourne vers le KAP avant le drone pour réaliser des images aériennes.

Et bien évidemment, au delà de ces considérations professionnelles, je partage ton avis Pierre : le plaisir d'une bonne session KAP (à deux notamment) reste unique et incomparablement plus agréable qu'un tête à tête crispé de 15 minutes avec une tablette numérique.
simon
Plus de 100 messages
 
Messages: 143
Inscription: Dim 18 Mai 2008, 13:29
Localisation: Nouakchott / Mauritanie

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede André le Jeu 02 Novembre 2017, 13:03

Personnellement, cela ne me pose pas de problème particulier ( outre le fait qu'il ne faille jamais dire "fontaine, je ne boirai pas de ton eau" ).
Je trouve au contraire ces deux techniques très complémentaires ( même si j'ai un faible pour l'aspect ludique, enfantin, poétique du kap par rapport au côté plus "geek" du drone ).
Et comme je sais que tu utiliseras le tien avec le même sérieux que tes cerfs-volants, je ne suis pas inquiet.

Comme Michel, c'est la multiplication de ces engins qui me dérange le plus et l'impact que cela pourrait avoir du côté de la législation ainsi que du "climat" sur site.
La communication sur les drones me semble elle aussi dangereuse : c'est simple, ça vole tout seul,... ( même si parfois, nous aussi, nous pouvons tomber dans ce travers ). Très peu de com sur la législation et un discours qui contribue à déresponsabiliser les utilisateurs puisque "tout est automatique, tout est sous contrôle, en cas de problème, il se posera tout seul ( ai-je entendu dire en magasin )". Je parle là du discours des publicitaires ou des vendeur : contrairement au kap, la photo par drone est un marché et le but est d'en vendre le plus possible.
On arrête pas de le dire : tout ce qui vole peut tomber ( et la chose est semble-t-il bien plus facile à réaliser avec un drône ).

mich2e a écrit:comme il n'est pas rare de les rencontrer sur un lieu de prise de vue, la discussion tourne très vite sur le ton: "désolé mais nous allons faire des images, pouvez vous ranger votre cerf-volant ?". Mais peut être les dronistes se disent la même chose !

Il faudrait adopter les règles du nautisme : c'est au plus mobile de s'écarter. :wink:

Pour terminer, juste une remarque que je me fais de temps à autres ( et sans vouloir relancer le débat ) : le fait de ne pas préciser le mode de prise de vue, ne peut-il pas entrainer une pratique à risque de notre activité ?
Il m'est arrivé de voir de chouettes images aériennes qui m'ont donné envie de tenter le coup moi aussi. Mais une fois sur place, je n'ai même pas envisagé de sortir le matériel au vu de la configuration des lieux : on ne pouvait pas les reproduire en kap.
Si ces images avaient été présentées ici, j'aurai peut-être insisté davantage... en prenant des risques que je n'aurai pas pris en temps normal.
Maintenant, cela peut aussi très bien arriver en voyant certaines images kap réalisées par des membres avec un niveau de pratique bien supérieur au mien ( j'ai en tête la démonstration de Michel à NDdM cet été, du haut d'une plate forme plantée au milieu d'arbres bien plus grands qu'elle : mais même là, les seuls risques étaient pour son matériel ).

Je ferme cette longue parenthèse, pour te souhaiter bon vol avec ton nouveau jouet ( si on peut appeler ça comme cela ? ) : j'ai hâte de voir les images que tu vas nous rapporter.
Avatar de l’utilisateur
André
Plus de 400 messages
 
Messages: 8728
Inscription: Dim 21 Septembre 2008, 17:02
Localisation: Au nord de Brest même

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede PanoKap le Jeu 02 Novembre 2017, 21:31

Salut Pierre,

Ton post me fait bondir et certaines remarques également...Pourquoi appeler le fait de faire du Drone le côté obscur...

Mais je ne veux pas polémiquer ou paraitre agressif. Je veux juste remettre les choses a leur place en tout cas d'après ma vision.

Pour moi il n'y a pas de pratique qui serait mieux que l autre le Cerf volant du bon cote de la force et le drone du côté obscur. Il y a dans le monde du drone de l'inventivité au moins autant que dans le monde du kyte avec des makers de châssis, d'électronique. Il faut quand même imaginer que des passionnés ont démonte des cartes contrôleur électroniques de manette Wii de Nitendo pour faire voler des drones parce que dedans il y avait des giros. Il y a plein de cartes contrôleur sur des concepts arduino ect...Je ne parle pas des nacelles stabilisées.

Pour moi le seule chose que je reproche au drone c est d'être a la mode comme une époque ou le kyte surf était a la mode et les interdictions pleuvaient et les débiles aussi...Quand la mode ne sera plus la tous les débiles seront partis faire autre chose....souhaitons juste qu'ils ne viennent pas faire du kap parce que c est a la mode.

Pour la performance, nous sommes plusieurs ici a avoir fait de belles photos associées a une certaine prise de risques ou a des conditions de vol difficiles.
Mais hormis la recherche d'adrénaline, si les conditions de prises de vues, lumières, cadrage ou non-talent du photographe ne sont pas...Bah la photo elle sera pourrie et le côté performance ne rendra pas la photo plus belle.

D'ailleurs, certains dronistes sans talent en photo ou vidéo vont faire des prises de vue au bord d'un aéroport pour faire de la performance.

Il y a d'ailleurs un tres bon article sur des photographes qui ont fait des prises de vues en drone et sortie un bouquin sur Rouen vue du ciel en drone.
Dans les règles avec une commande et les autorisations nécessaires. Ils ont serré les fesses plusieurs fois...Non pas parce qu’ils ont pris des risques envers les habitants, mais parce que a certains moments le GPS ne captait pas, il y avait du vent et il fallait maintenir le drone loin du monument rien qu'en pilotage. Et les autres fois ce sont les attaques des goélands qui ont donné de bonnes sueurs froides.

D'ailleurs, je pense que la performance n'est pas ou on l'on croit, en effet le cerf voliste quand il y a du bon vent bien établi bien oriente, je ne vois pas l'exploit c'est comme le drone avec le GPS, tout va bien c est facile. Et je m'excuse, mais n'importe qui peut faire voler un bon cerf volant et fixer sur la ligne une nacelle. Enfin quand même si tous les débiles débarquent pour faire du kap parce que c est la mode vous croyez vraiment qu'ils ne vont pas arriver à faire voler un CV et mettre un appareil dessus?

La ou reconnait le cerf voliste ou le pilote qui maitrise c'est quand les conditions sont difficiles ou empirent et et que l'on ramène le cerf volant, le matériel photographique et le drone a bon port. Et pratiquant le drone et le cerf volant depuis des années, dans un cas comme dans l'autre ce sont heureusement des cas qui ne se produisent pas si souvent.

Après si dans la pratique de la photoaerienne on recherche de l'adrénaline, en plus de la belle photo je ne suis pas sur, pratiquant les 2 depuis longtemps que le Cv apporte plus d'adrénaline et/ou de mérite. Sortez un drone avec du vent et ramenez le sur une planche de 30 x 40 cm en manuel ou même avec le gps et atterrissez dessus on en reparle.

Pour le pistage Alain et le fait qu'il y ait des restrictions et des contrôles je ne vois pas ce qui est choquant l'applis dont tu parles de DJI permet de voir qui vole dans une zone interdite, voir de prendre le contrôle du drone la ou on a installé le système. Par exemple près de l Élysée. En quoi c'est choquant. Pour moi c est normal plus de monde plus de contrôle, je me rappelle avoir discuté avec l'anesthésiste lors de mon premier, il avait connu les voitures et l'hôpital dans les années soixante-dix, il n'y avait pas de limites de vitesse, tout le monde roulait a 170 sur la nationale. Dans les urgences il n'y avait pas foule lorsqu'il y avait un carton...Tout le monde allait direct au cimetierre. Seulement il y avait moins de monde qui avait des voitures.

Donc oui je suis pour la sécurité même si parfois elle peut être contraignante en tant que pratiquant, mais il y a toujours des solutions si on souhaite passer outre...

Et puis pour terminer, il faut comprendre qu'en drone ce n’est pas la photo qui intéresse les pratiquants, mais la video.

Peu de pilotes de drone font de la photo, en fait une majorité ne s'y intéresse même pas.
Avatar de l’utilisateur
PanoKap
Plus de 400 messages
 
Messages: 2321
Inscription: Lun 11 Octobre 2010, 14:20
Localisation: Chatou

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede plesage le Ven 03 Novembre 2017, 8:06

Le côté « obscur » était un clin d’œil aux KAPers américains et au forum US de photo par cerf volant animé par Cris Benton où on retrouve sensiblement les mêmes réflexions, démarches et évolutions et où les dronistes sont identifiés comme faisant partie du « côté obscur ». Kevin Lajoie à Guernsey et Michael Layfesky à San Francisco avait fait une apparition discrète à KAPICA 2016, plus occupés à faire voler leurs tondeuses que leurs cerf volants. ( Michael avait même réussi à installer une nacelle stabilisée avec un GR sur un Phantom2 et KAPers et dronistes confondus avaient échangés avec grand plaisir sur les technologies de chacun car tous étaient des KAPers. )

S’il y a des KAPers intéressés par le drone, il existe également des dronistes intéressés par le KAp et je pense que finalement les deux chapelles sont assez proches. Le parallèle évoqué par André avec la plaisance est intéressant les Kapers étant à la voile ce que les dronistes pourraient être au motonautisme.

Je pense que le cerf volant et sa pratique apportent une dose d’humilité, de patience et de prudence qui peut faire défaut au quidam lambda qui s’équipera d’un drone pour faire des selfies en vacances mais il est vrai qu’il est tentant de pousser la manette des gaz de la télécommande juste pour voir jusqu’où on peut aller (youtube propose un tas de video sur ces performances) le faire avec un cerf demande un peu plus de réflexion, de fil et d’exercice physique !

Le CV et le KAP ont une convivialité que n’a pas le drone. Le DIY ( do it yourself) du KAPeur bricoleur n’existe quasi plus chez le droniste qui aujourd’hui achete des produits tout fait et je dois dire que le concentré de technologie que l’on trouve dans des drones de 300 grammes est impressionnant, bon la qualité photo n’atteint pas celle de ricoh GR et les tondeuses qui embarquent des capteurs APSC ou full frame sont réservés, compte tenu de leur prix, à une clientèle professionnelle.

Le côté surveillance flicage ne me dérange pas, il existe déjà avec les banques et cartes de crédits, les compagnies aériennes, les IP surf, les frontières et les contrôles d’immigration, avec google etc.. Mais c’est un autre débat !

Tu as raison Nicolas, les dronistes ne s’intéressent pas à la photo et privilégient la video, mais sous nos latitudes je n’ai ni le temps ni l’occasion de trouver le temps de passer des week end sombres et neigeux à maitriser de nouveaux outils...

Argentique ou digital, vieille automobile anglaise qui pisse l’huile ou Tesla, KAP ou drone c’est un peu choisir entre se faire plaisir ou aller chercher des résultats et je constate à la lecture des commentaires que finalement nous sommes assez tous d’accord et c’est ça qui compte … je ne voudrais pas relancer des débats stériles sur la façon dont les photos ont été faite et les exif des images prises avec des DJI sont redoutables de précision et je ne ferai rien pour les changer.

Enfin un dernier commentaires pour Michelix, tu as entièrement raison et c’est pour ça qu’on t’aime en tant que notre irréductible gaulois.
Pierre Lesage - pierre@pierre-lesage.com
skype plesage - Site web : http://www.kapstock.com/ - Pages Flickr : http://www.flickr.com/photos/tahitipix/
Avatar de l’utilisateur
plesage
Plus de 400 messages
 
Messages: 2050
Inscription: Sam 19 Novembre 2005, 16:37
Localisation: Tahiti, French Polynesia

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Airkapture le Ven 03 Novembre 2017, 9:36

Moi personnellement dans une autre vie j'aurais aimé les drones. Il est vrai que cela peut être très complémentaire au KAP mais tout dépend par qui, ou et comment!! Le problème du drone c'est qu'il a été mis sur le marché sans réflexion, vente à tout-va sans réglementation et sans notion des règles de l'espace aérien. Alors forcement maintenant après moult conneries de certains une réglementation est logiquement apparue. Cela n'a pas freiné les ventes et les conneries pour autant! alors une nouvelle réglementation encore plus stricte arrivera en 2018!! (Enregistrement de tout les aéronefs télé piloté sans personne à bort de plus de 800g à la DGAC, sans compter des équipements supplémentaires qui devront être ajoutés aux aéronefs pour être en règle sous peine d'une grosse amande voir plus). Ça sera à ce moment là que j'aimerai encore moins les drone!! enfin surtout les drones qui seront vendus toujours à tout-va chez le boulanger du coin sans que le vendeur soit lui même au courant de la réglementation pour vendre toujours plus. De nos jours il serait bon qu'on dise à tout les acheteurs qu'on peut acheter un drone mais qu'on ne peut presque pas l'utiliser surtout dans un cadre loisir. Fini les sujets intéressants!
Voila Pierre ce qui t'attendra début 2018 tout du moins en France, et ça sera en partie la même chose pour moi car qui dit "aéronefs télé piloté sans personne à bort" inclus aussi les aéromodélistes même sur un terrain fédéral!! :x
Tant qu'on sera responsable sans faire trop de conneries le KAP échappera à ça!! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Airkapture
Plus de 400 messages
 
Messages: 757
Inscription: Dim 01 Janvier 2012, 16:06
Localisation: Caen (14000)

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Airkapture le Ven 03 Novembre 2017, 9:48

Rectification: J'aime bien les drones, tout dépend qui est au bout des manches!! :mrgreen: Pour toi Pierre je valide! bon vol :wink: :lol:
Carte pour les drones de loisir: https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/restrictions-pour-drones-de-loisir
Dernière édition par Airkapture le Sam 04 Novembre 2017, 12:56, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Airkapture
Plus de 400 messages
 
Messages: 757
Inscription: Dim 01 Janvier 2012, 16:06
Localisation: Caen (14000)

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Airkapture le Ven 03 Novembre 2017, 9:53

...et dans le cadre de mon loisir voici enfin un politique intelligent!!! mais ce n'est pas gagné!! :?
http://www.numerama.com/politique/302658-la-reglementation-renforcee-sur-les-drones-alarme-une-deputee.html
Avatar de l’utilisateur
Airkapture
Plus de 400 messages
 
Messages: 757
Inscription: Dim 01 Janvier 2012, 16:06
Localisation: Caen (14000)

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede plesage le Sam 04 Novembre 2017, 6:04

Jamais je n'aurais imaginé que le Territoire Métropolitain puisse être couvert d'autant de zones interdites de vol et que les marchands se gardent bien de communiquer... c'est impressionant et je comprends mieux après avoir decouvert cette carte pourquoi certains ici sont réticents à communiquer sur les moyens de prises de vues... désolé je ne savais pas et c'est une découverte pour moi.
Heureusement les TOM et les POM ( pays d'outre mer) sont encore à l'abri... mais pour combien de temps ?
Tu as entièrement raison Fabien,continuons tranquilement à faire voler nos CV et avec un peu de chance nous devrions passer à travers les mailles en esperant quand même que DJI n'integre pas la carte Française de Geoportail dans ses "no fly zone" où il n'est pas même pas possible de décoller.
C'est mon côté rebelle... il doi bien y avoir des "hack" pour passer outre tous ces interdits non ?
Bon vent à tous....
Pierre Lesage - pierre@pierre-lesage.com
skype plesage - Site web : http://www.kapstock.com/ - Pages Flickr : http://www.flickr.com/photos/tahitipix/
Avatar de l’utilisateur
plesage
Plus de 400 messages
 
Messages: 2050
Inscription: Sam 19 Novembre 2005, 16:37
Localisation: Tahiti, French Polynesia

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede ANSELMO le Sam 04 Novembre 2017, 12:04

Bonjour a tous ,
merci Fabien pour les lien effectivement ça calme ! :shock:
Elio
ANSELMO
Plus de 400 messages
 
Messages: 473
Inscription: Sam 24 Septembre 2011, 20:39

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Airkapture le Sam 04 Novembre 2017, 12:43

plesage a écrit: en esperant quand même que DJI n'integre pas la carte Française de Geoportail dans ses "no fly zone" où il n'est pas même pas possible de décoller.


Trop tard!! :? cela fait partit des dernières mise à jour, mais au bout d'un certain temps si tu refuse de faire les mises à jour le drone ne décollera plus du tout! Pour les pros chez DJI il est possible de débloquer les "no fly zone" pour une mission, mais pour les autres si tu vol dans une "no fly zone" c'est du pas vu pas pris!!
Pour la p'tite histoire: Sur notre terrain d’aéro on a crashé le drone DJI d'un copain, après retour du SAV DJI... c'est incroyable la quantité d'informations qui peuvent extraire de la "boite noire"!! Alors imagine en cas de contrôle ou plus grave en cas d’enquête!! :/
C'est comme ça qu'on as appris également l’existence de ces zones. Notre terrain n'est pas dans une "no fly zone" mais la hauteur pour les drones est limitée à 50 mètres. On n'a pas fait le lien sur le moment mais c'est pour cette raison que notre terrain d'aéro à un protocole d'accord sur l'évolution de nos modeles de 1000 pied (300m) avec la DGAC et la tour de Caen Carpiquet. (Protocole qu'on doit resigner prochainement d’ailleurs!! On croise les doigts :| ) Mais pas pour les drones, alors forcement DJI à refusé un quelconque remboursement.

Désolé de te faire peur mais il faut mieux être au courant!! Logiquement c'est ton copain qui aurait dû te le dire :P (enfin si lui même est au courant) :roll: :D
Avatar de l’utilisateur
Airkapture
Plus de 400 messages
 
Messages: 757
Inscription: Dim 01 Janvier 2012, 16:06
Localisation: Caen (14000)

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede PanoKap le Sam 04 Novembre 2017, 13:41

Connaissant bien dji ayant monté plusieurs drones à base de cartes dji. Ayant eu un phantom 4 et maintenant un phantom 4 pro +. Les seuls endroit ou le drone ne peut pas décoller c'est aux abords des centrales nucléaires et aux abords des aéroports. La le drone ne peut pas de voler... Sauf si on coupe le GPS et que l'on se met en ati.
Pour les autres endroits on a juste un message d'alerte qui demande si on a l'autorisation. Il y a des mise à jour pirate qui font sauter les limites. Et moi je suis dans la version d'avant qui n'a pas les contrôles du coup je ne me connecte plus à internet. Il y a toujours des solutions.
Avatar de l’utilisateur
PanoKap
Plus de 400 messages
 
Messages: 2321
Inscription: Lun 11 Octobre 2010, 14:20
Localisation: Chatou

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Airkapture le Sam 04 Novembre 2017, 14:15

Oui, je n'ai pas dis que tu ne pouvais pas décoller néanmoins pour la mise à jour, je crois que tu n'aura pas le choix au bout d'un moment surtout avec DJI.
Ce fut justement notre erreur, je pense, sur le terrain d'aéro (mais ça DJI ne veut pas nous le dire) d'avoir volé au dessus des 50m avec la connexion internet pour avoir la carte google map. Sur le moment message d'alerte sur la tablette et coupure moteur au bout d'un moment!
Avatar de l’utilisateur
Airkapture
Plus de 400 messages
 
Messages: 757
Inscription: Dim 01 Janvier 2012, 16:06
Localisation: Caen (14000)

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede André le Sam 04 Novembre 2017, 14:58

Airkapture a écrit:Oui, je n'ai pas dis que tu ne pouvais pas décoller néanmoins pour la mise à jour, je crois que tu n'aura pas le choix au bout d'un moment surtout avec DJI.
Ce fut justement notre erreur, je pense, sur le terrain d'aéro (mais ça DJI ne veut pas nous le dire) d'avoir volé au dessus des 50m avec la connexion internet pour avoir la carte google map. Sur le moment message d'alerte sur la tablette et coupure moteur au bout d'un moment!

C'est dingue ce flicage !!!
A la limite, ça fait peur :à quand la même chose pour les humains avec décharges électriques pour les indésirables qui s'approcheront de trop près des beaux quartiers ? :?

Côté photo, le magazine géo a sorti des hors séries assez sympas avec des photos prises ( en partie ) avec des drônes ( petits hélicos radio-commandés ).
http://www.geo.fr/en-kiosque/les-plus-b ... 360-176855
Avatar de l’utilisateur
André
Plus de 400 messages
 
Messages: 8728
Inscription: Dim 21 Septembre 2008, 17:02
Localisation: Au nord de Brest même

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede PanoKap le Dim 05 Novembre 2017, 18:15

Non je n'aurai pas de mise à jour car mon phantom 4 pro+ n'a plus internet le WiFi est désactivé à tout jamais. Et comme j'ai un écran incorporer à la télécommande et pas un smartphone, bah j'ai pas non plus internet. Donc je resterais dans le firmament qui n'a pas ses limites. En revanche il y a un mais. Je n'aurai pas le fond de carte. Mais je m'en fous un peu. Et puis éventuellement je n'aurais pas la nouvelle fonction selfie 2+ si dji en sort une dans une future version.
Accessoieremnt j'échange aussi à un bug de nouveau firmware pas assez testé.

Bon je n'ai pas de correctif non plus s'il y a un bug dans mon firmware actuel.

Mais c'est comme tout c'est une question de choix.
Avatar de l’utilisateur
PanoKap
Plus de 400 messages
 
Messages: 2321
Inscription: Lun 11 Octobre 2010, 14:20
Localisation: Chatou

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Emmanuel le Mar 07 Novembre 2017, 12:12

Personnellement, je n'ai rien contre ces merveilleuses petites machines ni contre celles ou ceux qui les pilotent.

Mais malheureusement pour les premières comme pour les seconds, elles souffrent, d'une part, de quelques énergumènes qui font n'importe quoi (mais comme pour d'autres sujets, c'est sans doute le signe de notre époque) et en second lieu, elles sont stigmatisées par une tare congénitale, leur origine guerrière et de surveillance.

Cela entraine un déficit d'image indépassable auprès du public. Côté utilisateurs, que penser d'une machine dont on a pourtant acquit la propriété mais qui peut être inactivée à distance par un tiers (autorisé ou non, qu'importe) au cours d'un vol ou d'une simple mise à jour ???


On n'arrête pas les beaufs : http://www.lemonde.fr/la-foire-du-drone ... 37916.html
Emmanuel, Administrateur des forums francophones de la photographie aérienne par cerf-volant : http://photocerfvolant.free.fr/phpBB2/ - Et "toujours..." mon projet "au long cours..."
Avatar de l’utilisateur
Emmanuel
Site Admin
 
Messages: 7505
Inscription: Dim 21 Novembre 2004, 3:23
Localisation: Saint Jean Les Deux Jumeaux (Seine et Marne) 77

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede André le Sam 11 Novembre 2017, 17:15

C'est pour ça que dans je sais plus quel bled aux US, ils ont droit de tirer dessus et de recevoir une prime à la mairie ?
Avatar de l’utilisateur
André
Plus de 400 messages
 
Messages: 8728
Inscription: Dim 21 Septembre 2008, 17:02
Localisation: Au nord de Brest même

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Papytechno le Sam 18 Novembre 2017, 23:58

Bonsoir à tous,

Je ne me suis pas manifesté sur le forum depuis un certain temps, (ce qui ne m'a pas empêché de le visiter), mais je me dis qu'il faut peut-être que je le fasse aujourd'hui.

J'ai lu avec attention tous vos échanges. Il se trouve que je me suis mis au drone moi aussi. Mon fils m'avait offert un Phantom 2 qui dormait dans mon garage depuis deux ans environ et en mai dernier, je me suis décidé à essayer de le faire voler. Grâce aux conseils d'un copain, j'ai réussi sans trop de difficultés, ce qui m'a amené à bricoler un support pour ma GoPro. Et je me suis mis aussi à consulter les réglementations en vigueur.

Notre ami Hervé, qui m'aide beaucoup, est tombé sur une vidéo datant du 11 novembre dernier relative à la législation du drone en 2018.

https://www.youtube.com/watch?v=4mjiOaHXfcQ

Elle m'a beaucoup interpelé et je me suis dit qu'elle pourrait vous intéresser, mais peut-être la connaissez-vous déjà.

Cela dit, personnellement, je trouve que le drone ne remplacera jamais le cerf-volant, mais il peut le compléter dans certaines occasions de vent trop léger, voire nul.

Bien amicalement,

André.
Avatar de l’utilisateur
Papytechno
Plus de 200 messages
 
Messages: 261
Inscription: Ven 04 Octobre 2013, 16:42
Localisation: Saint-Malo

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede ANSELMO le Dim 19 Novembre 2017, 12:10

Bonjour a tous ,
merci André pour ce lien et également pour les intervenants concernant ce sujet .... :wink:
Elio
ANSELMO
Plus de 400 messages
 
Messages: 473
Inscription: Sam 24 Septembre 2011, 20:39

Re: Le côté obscur de la photo aérienne....

Messagede Wirth le Dim 19 Novembre 2017, 12:59

Existe t'il un forum dédié à la photographie aérienne par drone??. Parce que .....
Michel
Avatar de l’utilisateur
Wirth
Plus de 400 messages
 
Messages: 2648
Inscription: Dim 24 Janvier 2010, 8:20
Localisation: Ussel Corrèze Limousin


Retourner vers L'électronique embarquée et au sol

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité